Une solution : les énergies renouvelables

Les énergies renouvelables constituent une solution au problème posé, puisqu'elles n’engendrent pas ou très peu d’émissions de CO2. Elles permettent entre autres de fabriquer de l’électricité sans pour autant nuire à l’environnement. De plus, elles possèdent un autre avantage : leurs ressources sont inépuisables contrairement aux énergies fossiles.

Il existe cinq grands types d’énergies renouvelables :Une centrale photovoltaïque

_ L’énergie solaire : il existe deux types d’énergies solaires , le photovoltaïque et le thermique. Dans le cas de la voiture électrique, seule l’énergie solaire photovoltaïque nous intéresse. En effet le solaire thermique ne serre pas à produire directement de l’électricité, mais de la chaleur.

Les panneaux solaires photovoltaïques sont constitués de silicium, un matériau semi-conducteur permettent de fabriquer de l’électricité. Les électrons se trouvant dans ces panneaux entrent en mouvement avec les rayons du soleil et produisent donc de l’électricité.

 

 

 

 

_L'énergie éolienne : elle consiste à transformer l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique. Dans les secteur de l’éolien, c’est l’aérogénérateur qui nous intéresse. Le vent fait tourner les pales du système, celles-ci entraînent la génératrice à laquelle elles sont reliées et de l’électricité est alors produite.

 

 

_L’énergie hydraulique : le principe de l’énergie hydraulique est fort ressemblant à celui de l’énergie éolienne. C’est grâce à l’eau qui fait tourner une turbine et entraîne un générateur que l’électricité est produite. On note deux différents systèmes : la grande hydraulique qui représente les barrages et qui permet de produire une quantité importante d’énergie et la petite hydraulique correspondant aux micros-centrales sur les rivières et qui produit seulement 10 % de toute l’énergie hydraulique.

_ La biomasse : elle consiste en la combustion de matériaux biologiques pour produire de l’énergie. Il y a trois catégories dans la biomasse : les bois énergie ou biomasse solide, le biogaz ou les biocarburants. Celle qui nous intéresse plus particulièrement dans ce cas est le biogaz, car la combustion de ce gaz permet de produire de l’électricité. Le biogaz est issu de la décomposition et de la fermentation de matières organiques. La question qui pourrait se poser est comment se fait-il que la combustion du biogaz ne contribue pas à l'effet de serre alors que celle-ci provoque des émissions de dioxyde de carbone et de méthane ? En fait, le biogaz provient de la fermentation des végétaux qui pour leur croissance ont besoin de carbone qu'ils absorbent dans l'atmosphère ; de ce fait la combustion du biogaz ne fait que restituer du carbone qui avait été préalablement absobé pour sa fabrication. Cela fonctionne comme un cycle.

_ La géothermie : il existe deux sortes de géothermie, celle de haute température et celle de basse température. Cependant, c’est celle de haute température qui nous concerne, permettant de produire de l’électricité en extrayant de la chaleur du sol.

 

Malheureusement, l'exploitation des énergies renouvelables coûte très cher. C'est pour cela qu'elles représentent seulement 20% des sources de production d'électricité dans le monde (où 16.5% s'apppliquent à l'énergie hydraulique). 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×